Bassin de Chambly et ses chenaux

Situation géographique

Le bassin de Chambly (carte) est situé au sud-est de Montréal sur la rivière Richelieu. Il est entouré des municipalités de Chambly, Carignan, St-Mathias-Sur-Richelieu et Richelieu. Pour s'y rendre, prenez l'autoroute 10 en direction de Sherbrooke. Puis l'autoroute 30 en direction de Sorel. Sortez à la route 112 vers Chambly. Le bassin est précédé en amont d'une digue d'Hydro-Québec et de rapides. Quelques îles baignent dans les eaux des rapides face au Fort Chambly. Le bassin fait environ 2km par 2km de grandeur. Les chenaux (carte) se situent au nord-ouest du bassin.

Appréciation des lieux

  • Faune: 4/5 Beaucoup de canard colverts, ce milieu est propice aux oiseaux barboteurs, nicheurs et migrateurs.
  • Flore: 4/5 Végétation dense et derrières de maison, plantes aquatiques, nénuphards jaunes et blancs.
  • Eau: Lac: 3/5 eau semi-transparente, on peut voir les algues au fond, eau translucide à 50%. Chenaux : eau brune typique des marais, 20% de translucidité.
  • Paysage: 4/5 Dans les chenaux le dépaysement est très bien. Sur le bassin les montagnes au loin sont superbes et le fort Chambly agrémente la vue. Les îles proches des rapides sont sauvages et le courant y est assez fort.
  • Mise à l'eau: 3/5 Stationnement dans la rue et descente entre 2 blocs de ciment au bout de la rue. La mise à l’eau se fait parmis des plantes aquatiques.
  • Gens: Peu de gens présents, quelques plaisanciers sur le bassin.
  • Général: 4/5

Faune, flore et qualité de l'eau

Les chenaux sont agréables puisqu'ils sont peuplés d'une multitude d'oiseaux qui ne sont pas très nerveux de notre présence. À chaque tournant on aperçoit un canard ou des tortues peintes. Beaucoup d'entre-elles se faisaient bronzer sur des branches. Ces dernières étaient plus timides que les canards toutefois. La végétation est très dense et parfois on oublie qu'il y a des maisons à proximité. Le secteur qui se dirige vers la rivière L'Acadie est encore plus sauvage. L'eau est typique des marécageuse, brune et opaque. Parcontre aucune odeur désagréable n'a été noté. Sur le bassin, l'eau est plus claire (translucide à 50%) et la présence des îles près des rapides est très agréable (mais forçant) pour l'exploration. Voici les observations que j'ai personnellement fait:

  • Canard Colvert >35
  • Canard Chipeau >5
  • Grand Héron x3
  • Goéland Argenté >20
  • Martin-Pêcheur x1
  • Sterne Pierregarin >4
  • Tortue Peinte >15

Mise à l'eau

J'ai découvert une petite mise à l'eau improvisée mais agréable directement dans les chenaux. Pour s'y rendre, prenez le boulevard de Périgny puis à gauche sur la rue Daigneault. Au bout, continuez sur la rue Demers. Tournez à gauche sur la rue Bessette. Stationnez vous dans la rue et la descente se fait entre 2 blocs de ciment au bout de la rue. Il y a aussi plusieurs autres mises à l'eau sur le bassin. À Chambly sur la rue de Bourgogne près de la marina et aussi à St-Mathias au bout de la rue Monseigneur-Phaneuf.

Dangers et avertissements

Le courant fort des rapides et la présence de roches peut être dangereux pour les kayakistes moins expérimentés. De plus le vent peut être très fort sur le bassin malgré un court fetch de 2km. La température change rapidement dans la vallée du Richelieu et les orages sont parfois violents. Regardez la météo avant de vous aventurer !

Conclusion

Cet endroit est très agréable à explorer et comporte plusieurs types de "terrain". Les chenaux sont très relaxant puisqu'ils sont vraiment tranquilles et sauvages. Le bassin est aussi agréable à naviguer avec des conditions où le vent est présent dans ce cas, il y a possibilité de faire du "surf". Pour les plus expérimentés, les rapides sont accessibles pour essayer un peu de descente. Les îles proches des rapides sont surement intéressantes à explorer puisqu’elles sont vierges. Les chenaux se rendent aussi jusqu’à la rivière Acadie.