Équipement

En randonnée l'équipement de base est assez limité. Une bonne paire de chaussure ou de bottes de marche est vraiment l'essentiel. Les vêtements techniques, les bâtons de marche et les sacs à dos sont plutôt optionnels selon le type et la longueur de randonnée que vous désirez faire.

Les bottes et chaussures de marche

Il s'agit de l'élément le plus important de votre attirail pour la randonnée. Pour la randonnée courte, lorsque le terrain n'est pas trop humide, une paire de chaussure est l'idéal. Le soulier doit être confortable, ajusté à votre pied et la semelle doit être adhérante et assez rigide. Avec une semelle trop molle, vous sentirez trop les roches et vos pieds en seront endoloris rapidement.

Lorsque vous faites une randonnée de plusieurs jours avec un sac à dos et que les sentiers sont plus humides, il est recommandé de porter des bottes de randonnée. Puisqu'elles sont plus hautes et rigides, elles vous protégeront les chevilles contre les entorses et foulures et amortiront les chocs causés par la marche avec port d'un sac à dos. De plus ces bottes sont idéales pour prévenir d'avoir les pieds trempés. Des pieds humides favorisent les ampoules puisque la peau ramollit et la sensibilité à la friction est ainsi augmentée. Plusieurs manufacturiers offre des revêtements de bottes en matériel imperméable comme le Gore Tex. C'est un bon investissement pour rester les pieds au sec ! Lors du choix d'une botte, le confort, l'imperméabilité, la dureté et la flexibilité des semelles doivent être considérées comme des caractéristiques importantes. Une semelle plus dure vous évitera de ressentir les roches sous vos pieds et augmentera ainsi votre confort à moyen et long terme. En randonnée, des pieds heureux feront de vous un randonneur heureux !

Les bottes et souliers de randonnée doivent être bien entretenues si vous voulez qu'ils performent à 100%. Il est important de bien les laver et les sécher avant de les traiter. Avec un linge humide, enlever tous les résidus de terre et de bouette dans tous les replis et surfaces de la botte. Il existe plusieurs types de traitements, en voici quelques-uns:

  • Crème protectrice: Tout comme votre peau, le tissu ou le cuir de vos bottes ont besoin d'hydratation et d'assouplissement pour garder leur flexibilité et imperméabilité. Faites un traitement après quelques usages de vos bottes et portez une attention particulière à la région au-dessus des orteils, là où la botte plie lorsque vous marchez.
  • Cire imperméabilisante: La cire est un bon moyen d'augmenter l'imperméabilité de vos bottes. Ce traitement rendra toutefois le cuir de votre botte plus foncé. Ce type de traitement est idéal pour les conditions de sentiers vraiment humides.
  • Silicone imperméabilisant: Le silicone est idéalement utilisé sur des bottes neuves. Son avantage est de ne pas foncer la couleur du cuir. Par contre, les suèdes et les tissus synthétiques risquent de voir leur couleur être modifiée.
  • Composé fluoré: Idéal pour les tissus synthétiques et les suèdes, ce type de traitement jumelé avec un traitement au silicone est vraiment efficace et n'altère pas les qualités des tissus ou cuirs. C'est une option intéressante.

Une chose qui est importante dans le traitement de vos bottes et souliers est d'utiliser un produit qui est compatible avec le type de cuir ou de tissus avec lequel ils sont fabriqués.

Les bâtons de marche

Très pratiques pour aider l'équilibre, traverser un obstacle, diminuer les impacts au niveau des chevilles et genoux, les bâtons de marche peuvent être essentiels lors de randonnées abruptes, longues et accidentés, surtout lorsque vous avez une lourde charge sur les épaules. Il existe plusieurs types de bâtons et plusieurs options sur le marché.

La plupart sont télescopiques, ce qui permet de les ajuster à notre morphologie et de les ranger facilement. De plus, cela permet de les allonger un peu plus en descente pour augmenter leur portée et les racourcir en montée pour éviter la fatigue aux bras. Vérifiez que le système d'ancrage des rallonges soit fait solide sinon les bâtons auront tendance à changer de longueur lorsqu'ils seront soumis à une grande pression.

Certains modèles ont une poignée ergonomique ce qui les rend plus confortable au niveau de la main. Plusieurs manufacturiers offrent des bâtons munis d'amortisseurs. Ceci est une option intéressante mais toutefois non essentielle.

La plupart des bâtons de marche sont faits d'aluminium ou de carbone. Le premier est un peu plus lourd, mais moins cassant. Le carbone pour sa part est beaucoup plus léger, mais il a tendance à casser lorsqu'il est soumis à trop de poids.

Les sacs à dos

Le choix judicieux d'un bon sac à dos est très difficile. Il existe un choix incroyable de modèles dans les boutiques de plein air ce qui ne facilite pas la tâche. La première chose à déterminer est l'usage que vous voudrez faire de ce sac, cela déterminera la capacité requise. Est-ce pour une randonnée d'une journée, 2-3 jours, une semaine ? La capacité des sacs se calcule en litres. Pour un sac de jour, une capacité d'environs 25 litres est parfaite. Pour les séjours avec nuitée en forêt, optez plutôt pour une capacité d'environs 50 litres. Pour les aventuriers extrèmes, 60 litres et plus vous permettra d'emporter tout votre matériel. Par contre, éviter de prendre un sac d'une trop grande capacité pour vos besoin: ceci vous insitera à emporter trop de matériel inutile que vous devrez ensuite porter sur vos épaules !

Ensuite il est important de connaître les différentes options offertes avec les différents styles de sacs, et celles que vous voulez absolument. Par exemple, il existe des sacs avec une pochette pour insérer un sac d'hydratation, pochette pour lecteur mp3, pochette pour sac de couchage, compartiment pour protèger votre ordinateur portable, sangles de compressions, haut de sac détachable, etc.

Une fois que vous avez éliminé tous les sacs qui ne répondent pas à vos besoins selon ces critères, le plus important pour le choix d'un sac est ensuite sans aucun doute le comfort. Lors de l'essai en magasin, insérez quelques objets dans le sac pour simuler une charge. Ajustez-le adéquatement et marchez un peu dans le magasin. N'hésitez pas à demander de l'aide à un commis si vous n'arrivez pas à l'ajuster vous même.

N'oubliez pas, si un sac n'est pas comfortable avec une petite charge dans le magasin, il ne le sera pas plus dans la montée de votre prochain sommet !